AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tuskens

Aller en bas 
AuteurMessage
maitre dzeta
membre du conseil des jedi
membre du conseil des jedi
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 27
Date d'inscription : 14/12/2006

Statut
espece: Kel Dor

MessageSujet: Tuskens   Mar 23 Jan - 19:31



Les Tuskens vivent sur la planète Tatooine, dont on suppose qu'elle est leur planète d'origine, étant donné qu'on ne les trouve nul part ailleurs.

Les Tuskens, ou hommes des sables, sont grands, forts et agressifs. Personne ne connaît leur véritable aspect, puisqu'ils dissimulent la totalité de leurs corps sous d'épais bandages. Ils portent également une ample bure rapiécée maintenue par une ceinture en cuir de Dewback. Ils voient par de transparentes protections tubulaires et respirent par un simple filtre qui les empêche d'inhaler les petites particules de sable en suspension dans l'atmosphère de Tatooine. Leurs accoutrements ont la particularité de capter l'humidité de l'air et de la retenir pour rafraîchir leurs propriétaires.
Le langage des hommes des sables est une inintelligible et furieuse combinaison de grognement et de divers cris plus effrayants les uns que les autres.

Les Tuskens veillent jalousement sur leur territoire de chasse et leurs réserves d'eau. Ils aiment aussi déguster des fleurs et certaines baies sucrées poussant dans des endroits ombragés.
Les Tuskens semblent avoir une nette préférence pour les aliments à haute teneur en glucides. C'est un fermier de Tatooine qui, en les voyant régulièrement cueillir certains fruits à chair extrêmement sucrées, s'en rendit compte. Comme sa ferme était constamment sujet à des raids Tuskens, ce fermier eut l'idée saugrenue de conclure un "pacte de non-agression" avec les hommes sauvages. Un jour que les Tuskens rôdaient non loin de chez lui, il installa dans sa cour une bassine remplie d'eau saturée en sucre. Les pillards s'emparèrent alors du cadeau et l'emportèrent.
Le fermier répéta ainsi plusieurs fois l'opération, constatant que les raids diminuaient au fil du temps. Il vint un jour où, ayant comme d'habitude placé la bassine à l'endroit adéquat, il tenta d'approcher les hommes pour leur parler. Les Tuskens prirent peur et le tuèrent ; mais depuis lors, tout le monde sait que les hommes des sables éprouvent une attirance irrésistible pour le sucre, mais personne n'a été assez fou (ou intelligent) pour poursuivre le projet qu'avait entamé le pauvre fermier.

Les Tuskens sont d'impitoyables combattants, rendus ainsi par leur environnement hostile et leur vie sauvage. Malgré leur aspect farouche, ils sont assez craintifs face à un étranger ou une grande menace.
Ces étranges créatures vivent et sillonnent inlassablement le désert en tribus de 20 à 30 individus, et ils chevauchent presque toujours leurs Banthas, en ligne, de façon à de couvrir mutuellement leurs traces et, de ce fait, empêcher à tout prédateur les suivant de déterminer leur nombre. Les hommes des sables s'équipent de Gaderffii, ou bâtons Gaffii, qui sont de redoutables armes à double-tranchant fabriquées à partir de matériaux de récupérations. Ils utilisent aussi des carabines, mais ce ne sont pas des engins des plus puissants ni des plus précis.
Les Tuskens sont courroucés par les présence des colons Humains sur leur territoire de chasse et leurs réserves d'eau. C'est pourquoi ils attaquent régulièrement les fermes hydroponiques et les colons sans provocations -simplement pour entretenir la terreur qu'ils inspirent chez la plupart des individus.
Malgré leur nature agressive, les hommes des sables éprouvent une peur irrationnelle envers les Chars des sables Jawas. Ils évitent aussi sagement les vicieux Dragons Krayt. Il est évident que les Tuskens préfèrent les conflits dans lesquels ils sont en supériorité numérique, et, même dans ces conditions, ils agissent en ne prenant que des risques calculés.
Depuis qu'ils sont nomades, les Tuskens se déplacent de refuges en refuges, tous provisoire. Toutefois, les changements d'habitat sont les seuls changements qu'ils autorisent dans leur culture et leur société. Ils sont extrêmement conservateurs et farouchement hostiles aux technologies avancées. Ils pensent également que tuer avec une arme blanche primitive donne bien plus d'honneur que tuer avec une arme à feu. Un signe intéressant : contrairement à de nombreuses races guerrières, les hommes des sables ne font aucune distinction entre les mâles et les femelles ; et aucun individu d'une autre race que la leur ne peux différencier les deux sexes.
Comme les hommes des sables ne possèdent pas d'écriture, ils comptent entièrement sur une longue et complexe tradition orale pour garder une trace de leur passé et de leurs légendes. Chaque tribu à un chroniqueur, dont la tâche énorme est de connaître au mot près et de transmettre l'histoire.
Chaque chroniqueur forme un apprenti et commence un jour à lui apprendre l'histoire de chaque membre de chaque lignée du clan depuis des temps immémoriaux. L'apprenti n'a cependant pas le droit de pratiquer ses connaissances à haute voix ; car les mots ne doivent jamais être prononcés de façon incorrecte. Si l'apprenti commet une erreur dans n'importe quel récit, il est tué car une faute est un blasphème extrêmement grave. Une fois qu'un apprenti a appris chaque histoire du tous les lignées de la tribu, il devient le nouveau chroniqueur et l'ancien chroniqueur s'exile dans le désert pour y mourir.
Parce qu'ils vivent une existence impitoyable, atteindre l'âge adulte est un processus très important pour eux. Bien que les enfants soient aimés et protégés par les adultes, ils ne sont pas considérés comme des personnes avant d'avoir subit le rite d'initiation qui fait d'eux des adultes. Beaucoup d'enfants meurent prématurément à cause de la difficulté de la vie dans le désert, et seuls les plus forts survivent. Les hommes des sables aiment à se le rappeler de temps à autre pour flatter leur ego.

Les Tuskens n'ont aucun lien avec les autres races, si ce n'est peut-être avec les colons Humains de Tatooine, envers lesquels ils entretiennent des rapports hostiles et agressifs.
Cependant, les Tuskens nourrissent un amour particulier pour les Banthas. En effet, une fois adulte, chaque homme des sables apprivoise un Bantha et le garde jusqu'à la fin de sa vie. Un lien extrêmement fort et intense se créé alors entre le maître et l'animal, et ils deviennent vite inséparables. Ainsi si un Bantha vient à mourir, son propriétaire s'exile pour vivre seul dans le désert et ne sera accepté dans la tribus de nouveau que si un autre Banthas se laisse apprivoiser. Rare sont ceux qui y parviennent. La mort d'un Banthas signifie presque automatiquement la mort de son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcrsda.forumactif.fr
 
Tuskens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG de l'ordre jedi :: Temple jedi de Coruscant :: Archives de l'ordre :: Especes-
Sauter vers: